BTS construction navale

Brevet de technicien supérieur

[Code Certif Info N°18871]
Avertissement : cette fiche est en état archivé
Niveau de qualification
5 - Savoirs étendus, spécialisés, factuels et théoriques
Sortie
Bac + 2
Descriptif

Paquebots, bateaux de plaisance, pétroliers, sous-marins... tous ces bâtiments relèvent du savoir-faire du technicien supérieur en construction navale. Celui-ci intervient à tous les stades d'un projet : de la conception du navire en bureau d'études au contrôle des travaux sur le chantier, en passant par l'établissement des plans, la planification des opérations et l'organisation du travail.

Objectif

Le technicien supérieur en construction navale travaille pour les chantiers de construction ou réparation navale ou en bureaux d'études.

Il participe à la construction de navires de toutes sortes : paquebots, bateaux de plaisance, pétroliers, sous-marins, plates-formes offshore Il intervient dans

la préparation du projet en bureau d'études (élaboration des premiers plans et du prix du navire). Il établit

des plans complets du navire, une fois le projet accepté. Il organise le

travail conformément aux délais et au budget arrêtés. Il assure

le suivi et le contrôle des travaux sur le chantier.

Il peut également assurer la réparation et la maintenance de navires de toutes provenances. Il lui revient alors de déterminer la nature et l'importance des interventions à effectuer.

Programme
En plus des 10h d'enseignements généraux (français, langue vivante, mathématiques, physique appliquée), la formation comporte 24h d'enseignements professionnels :
  • Théorie du navire, étude et conception (11h en 1re année) : il s'agit de connaissances concernant le navire (stabilité, structure, aménagements et équipements techniques...) et ses appareils propulsifs (moteur, turbine, hélices...). L'élève acquiert des savoirs en mécanique (statique, résistance des matériaux) et en automatisme (motorisation, outils d'aide à la conception, commandes programmables...).
  • Etude des processus et procédés (8h en 1re année) : l'élève étudie la construction et les matériaux (métalliques, composites) : types d'acier, alliages... L'élève acquiert des connaissances technologiques concernant le soudage, la déformation plastique (pliage, forgeage...), le découpage (laser, sciage, jet d'eau...), la corrosion et la manutention...Sont également abordés le traçage avec outils informatiques, la préparation d'une fabrication (choix du procédé et avant-projet), la gestion de la production (planification, gestion des stocks...) et le contrôle qualité.
  • Réalisation et validation (3h en 1re année) : en atelier, travaux pratiques appliqués métalliques et non métalliques
  • S'y ajoutent 2h d'économie et gestion : la stratégie d'entreprise, son cadre juridique et son environnement ; l'analyse des coûts de revient et la gestion budgétaire ; le traitement de l'information, mais aussi la communication d'entreprise et l'animation d'une équipe.

Stage de 5 à 7 semaines.

Modules
  • Épreuve / Unité (EU) - 01. Français
  • Épreuve / Unité (EU) - 02. Langue vivante étrangère
  • Épreuve / Unité (EU) - 03.1. Mathématiques
  • Épreuve / Unité (EU) - 03.2. Sciences physiques
  • Épreuve / Unité (EU) - 04.1. Etude du navire
  • Épreuve / Unité (EU) - 04.2. Conception d'un élément
  • Épreuve / Unité (EU) - 05.1. Préparation
  • Épreuve / Unité (EU) - 05.2. Organisation
  • Épreuve / Unité (EU) - 06.1. Dossier et réalisation d'un projet
  • Épreuve / Unité (EU) - 06.2. Qualifaication d'un procédé ou d'un moyen
  • Épreuve / Unité (EU) - 06.3. Activités en entreprise
Poursuite d'études

Le BTS a pour objectif l'insertion professionnelle mais avec un bon dossier, une poursuite d'études est envisageable en licence pro spécialité métiers industriels de la construction navale ou nautisme et métiers de la plaisance, en classe préparatoire technologie industrielle post-bac + 2 (ATS) pour entrer en école d'ingénieur.

Débouchés

Les objectifs :

L'objectif de ce BTS est de former un technicien supérieur capable d'intervenir à toutes les étapes de la construction ou de la réparation d'un bâtiment (bateau de plaisance, ferry, pétrolier, navire de passagers, sous-marin etc.). La formation aborde les matériaux de construction : matériaux classiques (aluminium, acier, inoxydable) - le bois n'est pas abordé en BTS construction navale -, mais aussi les matériaux composites (fibres de verre, fibres de carbone, résine...). L'élève étudie la construction et la réparation du bateau : choix des matériaux, connaissances technologiques concernant le soudage, la déforamtion plastique, le découpage.... Formé à l'utilisation de logiciels de DAO et de calcul de structure, il a aussi les compétences pour établir un cahier des charges fonctionnel, les plans du navire, et les coûts prévisionnels. Il a appris à préparer la fabrication ou la réparation : suivre l'évolution des techniques, définir les différents éléments et ordre de réalisation (utilisation de la FAO). L'élève est ainsi en capacité de conduire le chantier : établir les plannings, organiser le stockage des matériaux et les quantifier, mais aussi organiser l'entretien des machines et des équipements des ateliers ; toujours en garantissant la sécurité.

Les débouchés :

L'insertion professionnelle du technicien supérieur en construction navale se fait dans les chantiers de construction ou réparation navale, mais aussi dans les bureaux d'études indépendants (construction de plaisance, étude de produits industriels, étude techniques et réglementaires). Les domaines concernés vont de la construction de la structure de la coque aux aménagements et à la finition intérieurs.

RNCP
Inscrit de droit Voir la fiche n° 1042
Certificateur
Ministère de l'éducation nationale
Valideur
Ministère de l'éducation nationale
Session de l'examen
Année de la première session Année de la dernière session
1994 2018
Domaine(s) de formation
  • 23062 : Métallurgie
  • 23601 : Charpente marine
  • 23610 : Mécanique navale
Groupes formation emploi (GFE)
  • B : Pêche, Mer
  • E : Travail des métaux
  • F : Mécanique
  • M : Travail du bois, matériaux de synthèse
Domaine de spécialité (NSF)
254 : Soudeur, serrurier, chaudronnier, tôlier, carrossier, métallier, ...
Accessibilité
Formation initiale Formation continue Apprentissage Contrat de pro VAE Demande individuelle
Textes officiels
Publication : 07/08/1992
Descriptif : Arrêté du 31 juillet 1992 portant modification des conditions de délivrance du brevet de technicien supérieur Construction navale
Code NOR : MENL9203166A
URL : Ouvrir le lien dans un nouvel onglet
Création :
Publication : 05/09/1998
Descriptif : Arrêté du 28 août 1998 portant définition et fixant les conditions de délivrance du brevet de technicien supérieur Construction navale
Code NOR : MENS9802144A
URL : Ouvrir le lien dans un nouvel onglet
Modification :
Publication : 04/03/2017
Descriptif : Arrêté du 13 février 2017 portant définition et fixant les conditions de délivrance du brevet de technicien supérieur « Conception et industrialisation en construction navale »
Code NOR : MENS1637182A
URL : Ouvrir le lien dans un nouvel onglet
Abrogation :
Informations mises à jour le 06/09/2018 par Certif Info.