BTS industries céramiques

Brevet de technicien supérieur

[Code Certif Info N°52853]
Niveau
Bac + 2
Niveau européen
5 : Savoirs étendus, spécialisés, factuels et théoriques
Descriptif

De la carrière d'extraction aux laboratoires de contrôle ou de recherche, le technicien céramiste veille, au sein d'une équipe, au respect des normes de fabrication des pièces en céramique. Sa compétence s'étend à l'amélioration de la qualité des produits existants, à la mise au point de produits nouveaux et à l'initiation du personnel aux innovations techniques.

Objectif

Le technicien céramiste exerce un métier complexe. Il doit être capable de suivre un processus de fabrication, d'assurer le bon fonctionnement du matériel, d'élaborer un planning de production et d'organiser le planning du personnel. Sa compétence s'étend également à l'amélioration de la qualité des produits fabriqués, à la mise au point de produits nouveaux, à la formation du personnel et à son initiation aux techniques nouvelles.

Ce professionnel connaît les outillages, les matériaux, les règles de conception des produits céramiques. Ses connaissances en physique (en particulier en électrotechnique et en électronique appliquée à l'industrie céramique), en chimie, en mécanique et en automatisation lui permettent de trouver sa place dans les différents domaines de la céramique. Il peut ainsi travailler :

la céramique lourde, comme les tuiles et les briques réfractaires, les tuyaux de grès ;

la céramique fine, comme la vaisselle, le grès fin, la céramique sanitaire, le carrelage ;

la céramique spéciale, pour les pièces détachées électroniques ou électriques, les éléments semi-conducteurs ou super-réfractaires ;

les composites.

Il est employé dans les industries annexes d'extraction, de fabrication de pâtes ou de produits frittés, de construction de fours, d'installation d'usines

Programme
En plus des enseignements généraux (français, mathématiques, langues étrangère), la formation comporte de enseignements professionnels :
  • Sciences physique (5 heures hebdomadaires en 1re année, 4 heures en 2e année) : thermodynamique, optique, électricité et électronique, mécanique des fluides, structure et état de la matière, géologie et chimie minérale (viscosité, élasticité, porosité, résistance et perméabilité des matériaux) ; Caractérisations physico-chimiques des matériaux utilisés dans les industries céramiques, leur influence sur le comportement des produits finis, leur qualité et les moyens de transformation à mettre en oeuvre.
  • Conception des produits - études des outillages (6 heures hebdomadaires en 1re année, 6 heures en 2e année) : les grandes familles de matériaux, les techniques d'élaboration des pâtes (poudres, suspensions, pâtes, granulés), les techniques de mise en forme et de finition (coulage, calibrage, pressage, séchage, cuisson, émaillage, décoration)
  • Matériaux et procédés de mise en oeuvre (12 heures hebdomadaires en 1re année, 14 heures en 2e année)
  • Techniques de décoration (2 heures hebdomadaires en 1re année, 2 heures en 2e année)
  • Gestion et vie des entreprises (1 heure hebdomadaire en 1re année, 1 heure en 2e année)

Stage de 6 semaines en entreprise. Il donne lieu à un rapport de stage présenté à l'examen.

Poursuite d'études

Le BTS est un diplôme conçu pour une insertion professionnelle. Cependant avec un bon dossier ou une mention à l'examen, il est possible de poursuivre en licence professionnelle dans les secteurs des matériaux, en classe préparatoire ATS pour entrer dans une école d'ingénieur comme par exemple le centre européen de la céramique qui regroupe les formations de l'Ecole nationale supérieure de céramique industrielle (ENSCI) et celles de l'université de Limoges.

Débouchés

Les objectifs :

Vaisselle, poteries, objets d'art... dans l'imaginaire collectif, travailler dans la céramique, c'est être artisan, voire artiste. Néanmoins ce matériau aux propriétés étonnantes permet aussi la fabrication de composants électroniques, de membranes.

Ce BTS donne une solide formation technologique et consacre une part importante aux mathématiques, aux propriétés physiques, chimiques, électriques, mécaniques et thermiques des matériaux utilisés. Les enseignements apportent les compétences pour produire un cahier des charges de fabrication, pour définir les techniques, les solutions techniques d'usinage, pour choisir les matériaux et les équipements à exploiter (granulomètre LASER, picnomètre à gaz, dilatomètre horizontal et vertical, rhéomats, appareil mesure de R.D.M, étuves, fours 1280°C, 1600°C), les outillages à utiliser pour la mise en forme (coulage, pressage, calibrage, extrusion...) et l'assemblage de produits céramiques. Le programme de formation apporte toutes les connaissances indispensables sur les outillages, les matériaux, les règles de conception des produits céramiques. L'élève apprend à exécuter des dessins de produits à partir des logiciels adaptés (conception assistée par ordinateur, maquette virtuelle). Lors des travaux de production des produits céramiques, les élèves étudient ce qu'est un système automatisé de production lié aux procédés de mise en oeuvre des céramiques et utilisent des appareils pour fabrication pilote : broyeur, délayeur, malaxeur, extrudeuse, presse à pastiller, etc. .

Les débouchés :
Le technicien céramiste exerce un métier complexe dans une industrie automatisée et performante comme dans les domaines pointus du nucléaire ou de l'informatique. Le technicien céramiste peut exercer dans les services de production, dans les laboratoires de contrôle ou dans les services d'études et de recherches. Les domaines d'activité sont nombreux : céramique lourde (tuile, brique réfractaire, tuyaux de grès) ; céramique fine (vaisselle, grès fin, sanitaire, carrelage) ; céramiques spéciales (pièces détachées électroniques, électriques, semi-conducteurs, super réfractaires) ; composites ; industries annexes d'extraction, de fabrication de pâtes ou de produits frittés, de construction de fours, d'installation d'usines.Il peut également occuper des emplois dans d'autres secteurs d'activité comme celui de l'industrie du verre et du ciment.

RNCP
Inscrit de droit Voir la fiche n° 1066
Certificateur
Ministère de l'éducation nationale
Valideur
Ministère de l'éducation nationale
Session de l'examen
Année de la première session Année de la dernière session
1998
Domaine(s) de formation
  • 22821 : Céramique industrielle
Lien(s) vers les métiers (ROME)
Groupes formation emploi (GFE)
  • J : Transformation des matériaux, procédés
Domaine de spécialité (NSF)
224 : Production de matériaux, verre, céramique
Accessibilité
Formation initiale Formation continue Apprentissage Contrat de pro VAE Demande individuelle
Eligibilité au Compte Personnel de Formation (CPF)
Identifiant CPF Début de validité Fin de validité
240041 02/01/2019
Texte officiel
Publication : 26/09/1997
Descriptif : Arrêté du 3 septembre 1997 portant définition et fixant les conditions de délivrance du brevet de technicien supérieur Industries céramiques
Code NOR : MENL9702509A
URL : Ouvrir le lien dans un nouvel onglet
Création :
Informations mises à jour le 03/06/2009 par Certif Info.