BTSA gestion et maîtrise de l'eau

Brevet de technicien supérieur agricole

[Code Certif Info N°75943]
Type de titre / diplôme
Certification active
Niveau de qualification
5 - Savoirs étendus, spécialisés, factuels et théoriques
Sortie
Bac + 2
Descriptif

Chargé de la conception, de la réalisation et du suivi d'aménagements, le titulaire de ce diplôme peut intervenir dans la gestion de projets hydrauliques, dans la gestion des réseaux d'eau potable et d'assainissement, dans le contrôle de la qualité des eaux, dans des démarches d'étude et de génie civil.

Objectif

Le titulaire de ce BTSA occupe des fonctions de technicien supérieur, le plus souvent chargé d'études sur la qualité de l'eau, mais aussi sur les réseaux d'eau et d'assainissement. Il peut être conducteur de station d'épuration ou de traitement de l'eau potable, technicien hydraulique urbaine, technicien eau et assainissement pour le montage ou l'expertise de dossiers liés à la distribution de l'eau, conseiller en gestion de l'eau, technico-commercial en matériel d'irrigation, chargé de relevés hydrologiques des cours d'eau ou technicien rivière.

La conception et la réalisation des aménagements tels que les petits barrages, digues, plans d'eau, canalisations, stations de pompage, forages, réseaux d'assainissement ou usines de traitement des eaux relèvent de ses compétences. S'il est responsable d'exploitation dans un groupement de communes ou une petite ville, il surveille le captage de l'eau, son traitement, son stockage et sa distribution, ainsi que la collecte des eaux usées, leur épuration et leur rejet. Il peut aussi être employé dans une entreprise utilisatrice d'eau.

Suivant le contexte, le diplômé peut participer à diverses fonctions : appui technico-économique et conseil, gestion d'une unité de traitement, études, contrôles, production de références, fonctions commerciales, fonctions de communication et médiation. Il peut exercer son activité dans les organisations professionnelles agricoles (conseil, développement, animation), les collectivités territoriales (communes, départements, régions), les sociétés ou les services administratifs impliqués dans l'aménagement, les entreprises de services (distribution d'eau, traitement des effluents), les exploitations et les entreprises agricoles (en tant que chef d'exploitation, associé ou salarié), et les entreprises agroalimentaires.

Programme
En plus des enseignements généraux (français, documentation, langue vivante, éducation socioculturelle, EPS, mathématiques, informatique), la formation comporte des enseignements professionnels :
  • Agronomie : cycle et circulation de l'eau, bilan hydrologique d'un territoire, bassin versant, caractéristiques hydriques d'un sol à l'échelle de la parcelle, état hydrique du sol, importance agronomique de l'eau à l'échelle de la plante, liens entre pratiques agricoles et ressources en eau (1h15 hebdomadaires)
  • Biologie-Ecologie : qualité biologique et microbiologique de l'eau, écosystèmes, mesures microbiologiques, mesure de perméabilité (1h30 hebdomadaires)
  • Physiques-Chimie : principaux équilibres chimiques, mesures physico-chimiques de terrain et de laboratoire, hydraulique, hydrodynamique (1h30 hebdomadaires)
  • Sciences économiques, sociales et de gestion : organisation de la gestion de l'eau, réglementation, contexte socio-historique, géopolitique et géographie de l'eau, les différents usages de l'eau (2h45 hebdomadaires)
  • Sciences et techniques des équipements, équipements hydrauliques : traitement de l'eau potable et des eaux usées, économie d'eau, techniques d'irrigation et d'assainissement agricole, systèmes de distribution d'eau potable, faisabilité technique, organisation et mise en oeuvre d'un projet hydrotechnique, besoins en eau et analyse d'un système hydraulique, analyse comparative en vue de choix d'équipements, conception et dessin assistés par ordinateur, mesures hydrauliques et électriques (débit, pression, ...), mesures hydrogéologiques, mesures de détection de fuites, mesures géotechniques (granulométrie ; compactage...), mesures de comptage (6h45 hebdomadaires)

Certains thèmes sont abordés dans le cadre de cours pluridisciplinaires. La formation comprend aussi un accompagnement du projet personnel et professionnel (APPP) et un module d'initiative locale (MIL) dont le contenu est proposé par l'équipe pédagogique.

Sous statut scolaire, l'élève est en stage de 12 à 16 semaines de stages réparties sur les 2 années dont 10 prises sur la scolarité.

Modules
  • Autre - 01.1 Accompagnement du projet personnel et professionnel
  • Module d'enseignement général (MG) - 02.1 Organisation économique, sociale et juridique
  • Module d'enseignement général (MG) - 02.2 Techniques d'expression, de communication, d'animation et de documentation
  • Module d'enseignement général (MG) - 02.3 Langue vivante
  • Module d'enseignement général (MG) - 03.1 Éducation physique et sportive
  • Module d'enseignement professionnel (MP) - 04.1 Traitement des données
  • Module d'enseignement professionnel (MP) - 04.2 Technologies de l'information et du multimédia
  • Module d'enseignement professionnel (MP) - 05.1 Eau-Territoires-Sociétés et aménagements hydrauliques
  • Module d'enseignement professionnel (MP) - 05.2 Ressources en eau et aménagements hydrauliques
  • Module d'enseignement professionnel (MP) - 05.3 Systèmes hydrotechniques
  • Module d'enseignement professionnel (MP) - 05.4 Projets d'équipements hydrotechniques
  • Module d'enseignement professionnel (MP) - 05.5 Équipements d'un système hydraulique pluritechnique
  • Module d'enseignement professionnel (MP) - 05.6 Géomatique et topométrie
  • Module d'enseignement professionnel (MP) - 05.7 Conception et dessin assistés par ordinateur
  • Module d'enseignement professionnel (MP) - 05.8 Conduite d'opérations techniques
  • Module d'enseignement professionnel (MP) - 06.1 Stage(s)
  • Module d'enseignement professionnel (MP) - 07.1 Module d'initiative locale
Poursuite d'études

L'objectif de cette formation est l'insertion professionnelle. Toutefois les titulaires du BTSA sont de plus en plus nombreux à continuer leurs études.

Ils peuvent préparer un un certificat de spécialisation (CS) agricole en moins d'un an ou un second BTSA en un an pour acquérir une compétence complémentaire. Avec un très bon dossier ou une mention à l'examen il peuvent poursuivre en licence professionnelle (dans les secteurs de l'électrohydraulique, la gestion des bassins versants, la qualité des eaux... ), passer un concours dans une école d'ingénieurs (il est toutefois conseillé de passer par une classe préparatoire scientifique post BTSA-BTS-DUT) ou intégrer l"une des écoles supérieures agricoles privées.

Débouchés

Les objectifs :

Le titulaire de ce BTSA est formé à la réalisation de diagnostic technico-économique et environnemental de projet d'aménagement hydraulique.

Polyvalent, il possède des connaissances en hydrologie mais aussi, en biologie et en chimie pour tout ce qui concerne le traitement des eaux et leur contrôle qualité ; en agronomie, en géomatique et topométrie pour la gestion des ressources des sols et sous-sols ; en hydraulique et automatisme pour le suivi des équipements. Il est capable de réaliser des choix techniques et des analyses comparatives de systèmes hydrauliques en tenant compte des objectifs et des contraintes du projet.

Il sait analyser et interpréter des éléments de gestion économique et commerciale liés à des réalisations d'aménagement hydraulique. Il est sensibilisé aux techniques d'animation et d'échange pour communiquer de façon adaptée à ses différents interlocuteurs.

Les débouchés :

Le titulaire du BTSA Gemeau peut exercer son activité dans : les organisations professionnelles agricoles (conseil, développement, animation...), les collectivités territoriales (communes, départements, régions...), les sociétés ou les services administratifs impliqués dans l'aménagement, les entreprises de services (distribution d'eau, traitement des effluents), les exploitations et les entreprises agricoles (en tant que chef d'exploitation, associé ou salarié), et les entreprises agroalimentaires

Il occupe des fonctions de technicien, le plus souvent chargé d'études sur la qualité de l'eau, mais aussi sur les réseaux d'eau et d'assainissement. Il peut être conducteur de station d'épuration ou de traitement de l'eau potable ; technicien hydraulique urbaine ; technicien eau et assainissement pour le montage ou l'expertise de dossiers liés à la distribution de l'eau ; conseiller en gestion de l'eau ; technico-commercial en matériel d'irrigation ; chargé de relevés hydrologiques des cours d'eau ; ou technicien rivière.

RNCP
Inscrit de droit Voir la fiche n° 15672
Certificateur
Ministère de l'agriculture et de l'alimentation
Valideur
Ministère de l'agriculture et de l'alimentation
Session de l'examen
Année de la première session Année de la dernière session
2013
Domaine(s) de formation
  • 12532 : Gestion ressource eau
  • 12541 : Assainissement
Groupes formation emploi (GFE)
  • T : Environnement, nettoyage, sécurité
Domaine de spécialité (NSF)
343 : Nettoyage, assainissement, protection de l'environnement
Accessibilité
Formation initiale Formation continue Apprentissage Contrat de pro VAE Demande individuelle
Eligibilité au Compte Personnel de Formation (CPF)
Identifiant CPF Début de validité Fin de validité
243969 02/01/2019
Textes officiels
Publication : 28/07/2011
Descriptif : Arrêté du 12 juillet 2011 portant création et fixant les conditions de délivrance du brevet de technicien supérieur agricole option « gestion et maîtrise de l'eau ».
Code NOR : AGRE1119327A
URL : Ouvrir le lien dans un nouvel onglet
Création :
Publication : 30/11/-0001
Descriptif : Définition des épreuves et des modalités d'évaluation du BTSA option « gestion et maîtrise de l'eau ».
URL : Ouvrir le lien dans un nouvel onglet
Publication : 06/12/2018
Descriptif : Arrêté du 29 octobre 2018 fixant la liste des certificats, diplômes et titres de qualification professionnelle délivrés par le ministère de l'agriculture et de l'alimentation et permettant la délivrance de l'autorisation d'intervention à proximité des réseaux prévue par l'arrêté du 15 février 2012 relatif à l'exécution de travaux à proximité de certains ouvrages souterrains, aériens ou subaquatiques de transport ou de distribution
Code NOR : TREP1829203A
URL : Ouvrir le lien dans un nouvel onglet
Modification :
Publication : 20/06/2020
Descriptif : Arrêté du 18 juin 2020 relatif à l'adaptation des modalités de constitution des notes prises en compte en vue de l'obtention de certains diplômes délivrés par le ministère de l'agriculture et de l'alimentation et de certaines séries et spécialités du baccalauréat délivrées par le ministère en charge de l'agriculture et de l'alimentation pour la session d'examen 2021 et aux conditions pour s'y présenter
Code NOR : AGRE2013920A
URL : Ouvrir le lien dans un nouvel onglet
Modification :
Publication : 20/06/2020
Descriptif : Arrêté du 18 juin 2020 relatif à l'adaptation des modalités de constitution des notes prises en compte en vue de l'obtention de certains diplômes délivrés par le ministère de l'agriculture et de l'alimentation et de certaines séries et spécialités du baccalauréat délivrées par le ministère en charge de l'agriculture et de l'alimentation pour la session d'examen 2020 et aux conditions pour s'y présenter
Code NOR : AGRE2013918A
URL : Ouvrir le lien dans un nouvel onglet
Modification :
Informations mises à jour le 04/06/2019 par Certif Info.