BTS moteurs à combustion interne

Brevet de technicien supérieur

[Code Certif Info N°88017]
Niveau
Niveau III (Bac + 2)
Niveau européen
5 : Savoirs étendus, spécialisés, factuels et théoriques
Descriptif

Le titulaire de ce BTS est un spécialiste de tous les types de moteurs. Il est particulièrement formé à l'utilisation des bancs d'essai. Son champ d'activité englobe l'expérimentation, la conception, le développement, la construction, l'utilisation, la maintenance et la mise au point des moteurs (y compris organes et équipements).

Objectif

Les titulaires de ce diplôme sont spécialistes des moteurs : moteurs d'automobiles ou de motocycles (y compris de compétition), de véhicules industriels, de locomotives, de navires, d'engins de chantier, de machines agricoles, de motopompes, de groupes électrogènes et autres. Il est particulièrement formé à l'utilisation des bancs d'essai. Son champ d'activité englobe l'expérimentation, la conception, le développement, la construction, l'utilisation, la maintenance et la mise au point des moteurs. Il réalise les essais de performances d'endurance, de comportement et d'environnement du moteur. Pour cela, il définit les essais et rédige les procédures pour l'expérimentation (déroulement des opérations à effectuer) et prépare les moteurs et/ou les organes et équipements (carburateurs, injecteurs, capteurs, calculateurs, etc.) À partir de l'expérimentation, ils peuvent intervenir dans la validation d'un nouvel organe, la mise au point de calculateurs moteurs, des essais comparatifs de carburants, la préparation de moteurs de course automobile. Il analyse et interprète les résultats. Lors de la conception d'un moteur, il établit le cahier des charges fonctionnel de son architecture, de ses organes et de ses équipements. Il définit et optimise cette architecture en intégrant les résultats d'expérimentation. Enfin, il sait adapter le moteur à une utilisation spécifique. Ce technicien supérieur exerce son activité dans les entreprises industrielles concernées par les moteurs, de l'automobile aux groupes électrogènes en passant par les véhicules industriels, les locomotives, les navires, les engins de chantiers, les machines agricoles, les motopompes. L'étendue de ses compétences lui ouvre un large éventail d'emplois dans les bureaux d'études, les services technico-commerciaux, les bancs d'essais des grandes firmes automobiles, les sociétés de recherche et d'essais, les services publics (transports et énergies notamment), la construction de moteurs ou de matériel d'injection, les chantiers navals. Il peut occuper des postes de conducteur d'essais, technicien de mise au point ou contrôleur qualité.

Programme
En plus des enseignements généraux (français ; anglais ; mathématiques ; économie, gestion de l'entreprise ; physique appliquée, chimie), la formation comporte des enseignements professionnels :
  • étude de constructions et mécanique appliquée (7 heures 30 minutes hebdomadaires la 1re année, 7 heures 30 minutes hebdomadaires la 2e année)
  • technologie moteur (4 heures 30 minutes hebdomadaires la 1re année, 5 heures 30 minutes hebdomadaires la 2e année)
  • automatique et informatique industrielle (2 heures hebdomadaires la 1re année, 2 heures hebdomadaires la 2e année)
  • essais moteurs (8 heures hebdomadaires la 1re année, 8 heures hebdomadaires la 2e année)

Sous statut scolaire, l'élève est en stage pendant 4 à 6 semaines en fin de 1re année et 6 semaines en 2e année. Si le premier stage, est un stage d'observation, le second doit lui permettre de réaliser un projet technique lié au domaine des moteurs à comustion interne.

Modules
  • Épreuve / Unité (EU) - 01. Culture générale et expression
  • Épreuve / Unité (EU) - 02. Langue vivante étrangère
  • Épreuve / Unité (EU) - 03. Mathématiques et Physique Chimie
  • Épreuve / Unité (EU) - 03.1. Mathématiques
  • Épreuve / Unité (EU) - 03.2. Physique - Chimie
  • Épreuve / Unité (EU) - 04. Technologie moteur
  • Épreuve / Unité (EU) - 05. Adaptation, préparation et mise au point
  • Épreuve / Unité (EU) - 05.1. Intervention mécanique
  • Épreuve / Unité (EU) - 05.2. Essais, mises au point et analyses logicielles liées aux essais
  • Épreuve / Unité (EU) - 05.3. Adaptation de moyens d'essai
  • Épreuve / Unité (EU) - 06. Activité en entreprise
  • Unité facultative / Epreuve facultative (Ufac) - 01. Langue vivante facultative
Poursuite d'études

Le BTS est un diplôme conçu pour une insertion professionnelle. Cependant, avec un bon dossier ou une mention à l'examen, il est possible de poursuivre en licence professionnelle, en licence LMD ou en écoles d'ingénieurs (après une classe préparatoire technologie industrielle post-bac + 2).

Après un an d'expérience professionnelle, son titulaire peut préparer le Diplôme d'expert automobile en bénéficiant de dispenses de certaines unités de formation.

Débouchés

Les objectifs :

Le BTS MCI forme des spécialistes des moteurs quel qu'en soit l'usage. L'utilisation et la mise au point de bancs d'essais sont au coeur de la formation ; l'élève suit des enseignement de mécanique, technologie, et thermodynamique et connait les principales composantes des moteurs et équipements. Il maîtrise les techniques d'essais et de mesures, et sait utiliser les outils informatiques notamment de CAO (conception assistée par ordinateur)..

L'élève apprend ainsi à conduire et à réaliser les essais de performances d'endurance, de comportement et d'environnement du moteur. Pour cela, il définit les essais et rédige les procédures pour l'expérimentation (déroulement des opérations à effectuer) et prépare les moteurs et/ou les organes et équipements (carburateurs, injecteurs, capteurs, calculateurs, etc.)... Il a les compétences nécessaires pour ensuite analyser et interpréter les résultats.

Lors de la conception d'un moteur, il établit le cahier des charges fonctionnel de son architecture, de ses organes et de ses équipements. Il définit et optimise cette architecture en intégrant les résultats d'expérimentation. Enfin, il sait adapter le moteur à une utilisation spécifique.

Les débouchés :

Le technicien supérieur en moteurs à combustion interne exerce son activité dans les entreprises industrielles concernées par les moteurs, de l'automobile aux groupes électrogènes en passant par les véhicules industriels, les locomotives, les navires, les engins de chantiers, les machines agricoles, les motopompes. Le plus souvent, il participe à la validation des solutions techniques avant leur industrialisation. L'étendue de ses compétences lui ouvre un large éventail d'emplois dans les bureaux d'études, les services technico-commerciaux, les bancs d'essais des grandes firmes automobiles, les sociétés de recherche et d'essais, les services publics (transports et énergies notamment), la construction de moteurs ou de matériel d'injection, les chantiers navals. Il peut occuper des postes de conducteur d'essais, technicien de mise au point ou contrôleur qualité.

RNCP
Inscrit de droit Voir la fiche n° 1083
Certificateur
Ministère de l'éducation nationale
Valideur
Ministère de l'éducation nationale
Session de l'examen
Année de la première session Année de la dernière session
2018
Domaine(s) de formation
  • 23677 : Moteur
Groupes formation emploi (GFE)
  • F : Mécanique
Domaine de spécialité (NSF)
252 : Entretien et réparation des automobiles, cycles, motos, poids lourds, engins agricoles et de chantiers
Accessibilité
Formation initiale Formation continue Apprentissage Contrat de pro VAE Demande individuelle
Eligibilité au Compte Personnel de Formation (CPF)
Identifiant CPF Début de validité Fin de validité
246392 02/01/2019
Texte officiel
Publication : 11/03/2016
Descriptif : Arrêté du 8 février 2016 portant définition et fixant les conditions de délivrance du brevet de technicien supérieur « moteurs à combustion interne »
Code NOR : MENS1603414A
URL : Ouvrir le lien dans un nouvel onglet
Création :
Informations mises à jour le 14/05/2018 par Certif Info.