20_1364155_1552228 http://www.c2rp.fr/formation/1364155 Formation clown Mars-Mai Théâtre du Faune

Formation clown Mars-Mai

Date de mise à jour : 20/01/2020 | Identifiant OffreInfo : 20_1364155
Organisme responsable : Théâtre du Faune

Objectifs


OBJECTIFS PEDAGOGIQUES


Réveiller les sens, fortifier les intuitions, ouvrir l'imaginaire, reconquérir sa spontanéité, forger sa   singularité... C'est le but de ce travail autour  du clown. 

En utilisant la forme clownesque comme outil, nous nous proposons d'amener l'acteur à

- Favoriser la mise en confiance et la baisse progressive des inhibitions.

- Accueillir l'échec, faire ressurgir la joie.

- S'exercer à la pratique de l'amplification d'un état.

- Développer l'écoute et l'expression juste de son état présent.

- Expérimenter le rapport qui s'installe entre le public et l'acteur, et à découvrir les possibilités multiples de jeu que cela implique.

Programme de la formation


PROGRAMME




ATELIER HEBDOMADAIRE / MARDI 10H-13H

"trois axes de travail"


1-LA RENCONTRE

"Le clown échappe à tous les rôles, sauf un le sien."

(A. Simon, extrait du livre « la planète des clowns »)

Nous effectuons un travail sur la présence non pas du personnage mais de la personne. A partir de soi, comment travailler avec ce qui est là, ce qui nous traverse.  Il n'y a rien à produire. Simplement être. Constater les endroits de blocage. Prendre conscience des tics et mouvements parasites et puis à l'aide d'un travail technique, s'en débarrasser ou les mettre au service du clown.

Se rencontrer soi pour mieux rencontrer l'autre. Mais c'est peut-être dans la rencontre avec l'autre qu'on en apprend le plus sur soi-même. Le partenaire nous parle de nous. Le public aussi.

Il participe à la rencontre et l'influence par ses réactions.

Mais quelles sont les conditions à créer pour que l'échange ait lieu, et l'émotion partagée?




2-LE PROJET

"Le but, c'est le chemin." (Hegel)


Nous poursuivons le travail autour de "la rencontre", en introduisant la notion de "projet". Qu'est-ce qu'un projet?

Une chanson, un tour de magie, une conférence, une confession, un cri, une obsession, un point de vue sur le monde, une quête métaphysique? Y a t il des bons ou des mauvais projets?

Un projet peut-il être moteur de jeu?

Faut-il privilégier la rencontre ou le projet?

Riche de ces questions, les clowns se confrontent à l'improvisation.


3-L'ETAT D'URGENCE

"Etre artiste c'est échouer comme nul autre n'ose échouer. L'échec constitue son univers. Echec symbolisé par un clown: l'Auguste. Il fonce tête baissée dans le miroir, s'entête à ouvrir la mauvaise porte, rate une marche qui n'existe pas. C'est ce ratage existentiel qui fait le clown puisqu'au bout il y a la grande victoire du rire." (Beckett)

Nous introduisons la notion "d'état d'urgence".

Le clown n'a plus le temps. Il doit brûler les planches s'il ne veut pas que les planches le brûlent.

S'il veut "durer" sur scène, il doit s'impliquer sans retenue. Il est alors question du jaillissement. Et puis nous expérimenterons "le bide" ou quand l'échec est une aubaine. Si l'échec survient, si ça me touche, alors il se passe quelque chose.


           

Validation et sanction

-

Type de formation

Non certificiante

Niveau de sortie