Physico-métallographe de laboratoire (assimilé BTS)

Autre certification de niveau 3

[Code Certif Info N°49058]
Niveau
Bac + 2
Descriptif

Chargé de recherches et d'études sur les propriétés des métaux, plastiques, céramiques et composites, le physico-métallographe de laboratoire (formation proposée uniquement à Paris) maîtrise les techniques d'analyse qualitative et quantitative ainsi que les méthodes d'essai et d'observation de ces matériaux. Il peut travailler aussi bien dans un laboratoire que dans un bureau d'études, une plate-forme d'essais ou un service de contrôle qualité.

Objectif

Le physico-métallographe de laboratoire effectue des recherches et des études sur les propriétés des matériaux métalliques, plastiques, céramiques et composites (alliages, corrosions, revêtements...). Il maîtrise les techniques permettant de comprendre la composition et les caractéristiques physiques et chimiques des matériaux, leurs propriétés mécaniques, leurs traitements chimiques et thermochimiques, leurs aptitudes à résister à la corrosion, au vieillissement. Enfin, il vérifie la qualité des matériaux utilisés par la recherche de défauts internes.

Ce technicien supérieur peut exercer dans un laboratoire, un bureau d'études, sur une plate-forme d'essais et de mise au point de fabrication ou au sein du contrôle qualité de nombreuses industries : automobile, aéronautique, chimique, nucléaire, électronique...

Ce diplôme, assimilé BTS, n'est préparé que dans un seul établissement, l'ETSL à Paris.

Programme
  • Etude des matériaux : mécanismes fondamentaux qui régissent la métallurgie générale et qui permettent l'interprétation des phénomènes rencontrés en métallurgie. Connaissances des matériaux métalliques nécessaires aux techniciens des industries transformatrices ou utilisatrices de ces métaux, des propriétés des matières plastiques et composites par comparaison avec celles des matériaux métalliques.
  • Elaboration des matériaux : incidence des techniques d'extraction et d'affinage sur la qualité des métaux. Propriétés chimiques des métaux.
  • Transformation des matériaux : apprentissage des différentes technologies de mise en forme des métaux sans enlèvement de copeaux ainsi que l'incidence de celles-ci sur la qualité des pièces fabriquées.
  • Contrôles non destructifs : présentation des méthodes de CND utilisées pour l'inspection des pièces métalliques.
  • Traitements des surfaces et corrosion : connaissance des différentes techniques de protection des métaux par revêtements, des méthodes d'appréciation de la qualité des dépôts et des bases théoriques qui permettent d'étudier les phénomènes de corrosion.
  • Physique et résistance des matériaux : étude, sous un aspect mécanique, de tous les essais traités en métallurgie ou en matériaux plastiques. Mécanique des fluides, optique et fonctionnement d'appareils utilisés en méthodes physiques d'analyses.
  • analyses physiques : compréhension et réalisation des manipulations de méthodes d'analyses comprenant les diverses techniques modernes existantes et en décrire celles qui faute de temps ne pourront être utilisées.
  • Electricité, électronique, instrumentation et mesures physiques : connaissances nécessaires pour comprendre le rôle des divers appareils électriques utilisés en laboratoire et détection des pannes simples.
  • Chimie générale et mesures chimiques : connaissances de base en chimie en vue de faciliter l'approche théorique des phénomènes chimiques.
  • Méthodes d'analyses chimiques : techniques, présentation, exploitation des résultats.

Le BTS physico-métallographe ne se prépare que dans un établissement : l'ETSL à Paris.

Poursuite d'études
A l'issue du BTS Physico-métallographe de laboratoire, les étudiants peuvent poursuivre leurs études :
 
  • en licence LMD ou en licence professionnelle du domaine des matériaux, des sciences de la matière et des analyses physico-chimiques ;
  • en licence professionnelle à l'ETSL : Métiers de la chimie et de la physique des matériaux ;
  • dans une école d'ingénieurs avec un très bon dossier.
Débouchés

Les objectifs :
 

Ce technicien supérieur effectue des recherches et des études sur les propriétés des matériaux métalliques, plastiques, céramiques et composites.

Il maîtrise les techniques permettant de comprendre la composition et les caractéristiques physiques et chimiques des matériaux, leurs propriétés mécaniques, leurs traitements thermiques et thermochimiques, leurs aptitudes à résister à la corrosion ou au vieillissement. Il vérifie la qualité (recherche des défauts internes) des matériaux utilisés.

Les débouchés :
 

Il exerce dans les services de recherche-développement : laboratoires, bureaux d'études, plates-formes d'essais et de mise au point de fabrication, au contrôle qualité des produits finis ou en cours de fabrication dans les services d'expertise.

Les principaux employeurs sont les industries automobiles, aéronautiques, chimiques, nucléaires, électroniques, métallurgiques, la recherche.

RNCP
Inscrit de droit
Certificateur
Ministère de l'éducation nationale
Valideur
Ministère de l'éducation nationale
Pour en savoir plus
Session de l'examen
Année de la première session Année de la dernière session
1980
Domaine(s) de formation
  • 31361 : Métallographie
Groupes formation emploi (GFE)
  • I : Appui à la production des industries
Domaine de spécialité (NSF)
220 : Contrôle des matériaux
Accessibilité
Formation initiale Formation continue Apprentissage Contrat de pro VAE Demande individuelle
Informations mises à jour le 20/02/2018 par Certif Info.