BTS métiers de l'audiovisuel option montage et postproduction

Brevet de technicien supérieur

[Code Certif Info N°18996]
Avertissement : cette fiche est en état archivé
Niveau
Niveau III (Bac + 2)
Niveau européen
5 : Savoirs étendus, spécialisés, factuels et théoriques
Descriptif

L'option montage et postproduction forme des monteurs et des monteurs truquistes, capables d'assembler les plans et les bandes enregistrés dans le respect du story-board, et de rechercher, en étroite collaboration avec le réalisateur, le meilleur rythme visuel et sonore.

Objectif

Les métiers de l'audiovisuel constituent une famille professionnelle dont les membres travaillent en étroite collaboration. Pour faciliter cette collaboration, ce diplôme assure une formation de base commune sur laquelle s'organisent cinq options. Les techniciens audiovisuels peuvent travailler dans des sociétés de productions audiovisuelles, chez des prestataires de services (postproduction, communication, organisation événementielle) ou auprès d'entreprises de diffusion (chaînes de télévision nationales, régionales, thématiques...).

La formation porte sur la technologie des équipements et des supports, les techniques de mise en oeuvre, l'environnement économique et juridique, l'économie et la gestion, les sciences physiques appliquées, l'anglais, la culture littéraire et artistique.

A propos de l'option :

L'option montage et postproduction forme des monteurs et des monteurs truquistes. Le monteur construit la progression des images et du son (dialogues, musique, sons) en recherchant le meilleur rythme visuel et sonore, dans le respect du story-board. Il coordonne le mixage, le bruitage et l'illustration musicale. Il travaille en étroite collaboration avec le réalisateur. Il a recours aux technologies numériques, ce qui nécessite la maîtrise d'outils informatiques spécialisés.

Programme

En plus des enseignements généraux (domaine littéraire et artistique, économie et gestion, sciences physiques), la formation comporte des enseignements professionnels

Sciences physiques (2 heures hebdomadaires en 1er et 2e année).

Technologie des équipements et des supports (5 heures hebdomadaires en 1er et 2e année) : utilisation des équipements, notamment les matériels concernant le traitement du signal audio, la chaîne de traitement numérique, la video numérique, les formats et supports d'enregistrement.

Techniques de mise en oeuvre (11 heures hebdomadaires en 1er et 2e année) : préparation du projet : choix des matériels en fonction des contraintes artistiques, techniques et budgétaires, préparation des éléments de montage, finition image (effets spéciaux, incrustations, etc.). Sont aussi abordés les autres aspects techniques : paramétrage des outils, installations et câblages, sécurité, maintenance. Rédaction et communication de documents techniques appropriés à l'option postproduction.

Stage : sous statut scolaire, l'élève est en stage pendant huit à douze semaines.

Modules
  • Épreuve / Unité (EU) - 01. Domaine littéraire et artistique
  • Épreuve / Unité (EU) - 02. Anglais
  • Épreuve / Unité (EU) - 03. Sciences physiques
  • Épreuve / Unité (EU) - 04. Technologie des équipements et supports
  • Épreuve / Unité (EU) - 05. Techniques et mise en oeuvre
  • Épreuve / Unité (EU) - 06. Épreuve professionnelle de synthèse
  • Épreuve / Unité (EU) - 06.1 Projet à caractère industriel
  • Épreuve / Unité (EU) - 06.2 Rapport d'activités professionnelles
  • Unité facultative / Epreuve facultative (Ufac) - 01. Langue vivante étrangère II
Poursuite d'études

Le BTS est un diplôme conçu pour une insertion professionnelle. Cependant avec un bon dossier ou une mention à l'examen, il est possible de poursuivre en écoles spécialisées, accessibles sur concours, comme l'école nationale supérieure des métiers de l'image et du son (FEMIS) spécialisation montage ou l'école nationale supérieure Louis Lumière section cinéma, en licence professionnelle communication techniques et des activités de l'image et du son spécialité convergence internet audiovisuel numérique par exemple.

Débouchés

Les objectifs :

Cette option forme des monteurs qui interviennent, en étroite collaboration avec le réalisateur et le directeur artistique, dans la réalisation des productions audiovisuelles pour assembler les images et le son, dans le respect d'un scénario.

L'élève apprend tous les modes et les procédés liés au montage de l'image et du son : outils de montage, procédures et règles, intégration d'éléments, habillage et effets spéciaux. Il apprend à construire la progression d'un film (dialogues, musique, sons), en recherchant le rythme visuel et sonore le plus approprié à la demande et en conformité avec un storyboard.

Grâce à sa formation, il est capable de sélectionner les prises ou plans qui seront montés, de préparer le mixage et le compositing qui consiste à rechercher dans la succession des images un équilibre entre la lumière, les textures, et les couleurs après les visionnements et les dernières finitions. Par ailleurs, il acquiert un bagage technique avec l'enseignement de technologie des équipements et des supports : maîtrise de la chaîne de traitement numérique, de la vidéo numérique et des formats d'enregistrement audio et vidéo. La formation est complétée par des enseignements littéraire et artistique, de physique appliquée, d'anglais, d'économie et gestion, de connaissance de l'entreprise.

Les débouchés :

Le paysage audiovisuel étant très diversifié, le technicien peut intervenir dans divers secteurs d'activité : chaîne de télévision, société de production, prestataire spécialisé, etc. Son action est importante dans toutes les étapes de la production, et même dans la postproduction car il doit communiquer sur le suivi du projet.

Il débute généralement comme assistant monteur avant de devenir monteur, ou monteur truquiste. Avec de l'expérience, il peut devenir chef monteur, ou réalisateur d'événementiel.

Dans le secteur de l'audiovisuel, les deux tiers des professionnels sont des intermittents du spectacle, et un tiers des permanents.

RNCP
Inscrit de droit - Voir la fiche n° 883
Certificateur
Ministère de l'éducation nationale
Valideur
Ministère de l'éducation nationale
Session de l'examen
Année de la première session Année de la dernière session
2004 2015
Domaine(s) de formation
  • 46269 : Montage audiovisuel
Groupes formation emploi (GFE)
  • U : Communication, médias
Domaine de spécialité (NSF)
323 : Montage, éclairage, prise de vue et prise de son
Accessibilité
Formation initiale Formation continue Apprentissage Contrat de pro VAE Demande individuelle
Textes officiels
Publication : 11/07/2002
Descriptif : Arrêté du 3 juillet 2002 portant définition et fixant les conditions de délivrance du brevet de technicien supérieur « métiers de l'audiovisuel », options « métiers de l'image », « métiers du son », « montage et postproduction », « techniques d'ingénierie et exploitation des équipements » et « gestion de production »
Code NOR : MENS0201577A
URL : Ouvrir le lien dans un nouvel onglet
Création :
Publication : 24/01/2013
Descriptif : Arrêté du 7 janvier 2013 modifiant les arrêtés portant définition et fixant les conditions de délivrance de certaines spécialités de brevet de technicien supérieur.
Code NOR : ESRS1240829A
URL : Ouvrir le lien dans un nouvel onglet
Modification :
Publication : 13/07/2013
Descriptif : Arrêté du 4 juin 2013 portant définition et fixant les conditions de délivrance du brevet de technicien supérieur « métiers de l'audiovisuel » options « gestion de la production », « métiers de l'image, métiers du son », « techniques d'ingénierie et exploitation des équipements » et « métiers du montage et de la postproduction ».
Code NOR : ESRS1312234A
URL : Ouvrir le lien dans un nouvel onglet
Abrogation :
Informations mises à jour le 17/01/2017 par Certif Info.