BTS techniques et services en matériels agricoles

Brevet de technicien supérieur

[Code Certif Info N°81073]
Niveau
Niveau III (Bac + 2)
Niveau européen
5 : Savoirs étendus, spécialisés, factuels et théoriques
Descriptif

En tant que technicien spécialisé dans l'utilisation du matériel de culture, le titulaire de ce BTS est capable d'identifier les besoins en matériel des exploitants agricoles pour améliorer les rendements et la qualité de la production. Il est à même d'analyser des problèmes de stockage, de transformation ou de transport des produits et d'y apporter les solutions adéquates.

Objectif

Ce technicien supérieur spécialisé dans l'utilisation, la maintenance et l'après-vente de matériels agricoles est capable d'identifier les besoins en matériel des exploitants agricoles pour améliorer les rendements et la qualité de la production. Il est chargé de la gestion des matériels : leur mise à disposition, leur adaptation aux innovations technologiques et réglementaires À cela s'ajoutent les activités de service et de conseils auprès d'une clientèle aux besoins spécifiques. Il peut ainsi analyser des problèmes de stockage, de transformation ou de transport des produits et y apporter les solutions adéquates. Ses activités intègrent notamment la relation avec les constructeurs de matériels agricoles. Ce technicien supérieur intervient dans des entreprises de construction, des entreprises de maintenance et d'après-vente du machinisme et des matériels agricoles Il occupe des postes de responsable ou de chef d'atelier, de chef d'équipe, de technicien après-vente, de conseiller technique pour un constructeur, de conseiller ou expert auprès d'organismes indépendants (métiers émergents).

Programme

En plus des enseignements généraux (culture générale et expression, mathématiques, physique - chimie, anglais, économie-gestion appliquée à l'agroéquipement), la formation comporte des enseignements professionnels :

  • modélisation du comporterment des matériels (4 heures hebdomadaires en 1re et 3 heures hebdomadaires en 2e année)
  • agronomie et connaissances du milieu de l'agroéquipement (3 heures hebdomadaires en 1re et 3 heures hebdomadaires en 2e année)
  • organisation de la maintenance et de l'après-vente (2 heures hebdomadaires en 1re et 2 heures hebdomadaires en 2e année)
  • technologie et intervention sur matériels (8 heures hebdomadaires en 1re et 8 heures hebdomadaires en 2e année)

Sous statut scolaire, l'élève est en stage de 6 à 8 semaines en fin de première année. En raison de la spécificité saisonnière de la profession, il est souhaitable que le stage se prolonge durant les congés scolaires, notamment ceux d'été. Le stage est l'occasion de compléter la formation académique en découvrant la planification et la gestion des opérations ; la mise en oeuvre de plans d'amélioration de la qualité, de gestions des ressources humaines, de formation ; le respect de politiques de prévention des risques, d'amélioration de la sécurité. Dans son rapport, le stagiaire peut décrire des activités telles que accueil et conseil du client ou d' l'utilisateur ; diagnostic ; intervention - préparation ; organisation et gestion des activités de l'après-vente ; ressources humaines, animation, formation ; adaptation des matériels ; conseil en agrotechnique ; vente de produits, équipements ou services complémentaires. Le lieu du stage est choisi afin de pouvoir atteindre ses objectifs. Il a lieu soit chez un concessionnaire soit chez un constructeur soit au sein d'une C.U.M.A. ou d'un E.D.T. (ex E.T.A.R.F.) avec service de maintenance intégré soit au sein d'un organisme indépendant (organisme de contrôle ou de certification) ou d'une collectivité territoriale ayant recours aux compétences d'un technicien supérieur en Techniques et Services en Matériels Agricoles.

Modules
  • Épreuve / Unité (EU) - 01. Culture générale et expression
  • Épreuve / Unité (EU) - 02. Anglais
  • Épreuve / Unité (EU) - 03. Mathématiques - Sciences physiques et chimiques appliquées
  • Épreuve / Unité (EU) - 03.1. Sous-épreuve : Mathématiques
  • Épreuve / Unité (EU) - 03.2. Sous-épreuve : Sciences physiques et chimiques appliquées
  • Épreuve / Unité (EU) - 04. Diagnostic ou mise en oeuvre
  • Épreuve / Unité (EU) - 05. Étude de cas en agro technique
  • Épreuve / Unité (EU) - 05.1. Sous-épreuve : Analyse agro technique
  • Épreuve / Unité (EU) - 05.2. Sous-épreuve : Analyse juridique, économique et managériale
  • Épreuve / Unité (EU) - 06. Épreuve professionnelle de synthèse
  • Épreuve / Unité (EU) - 06.1. Sous-épreuve : Activités en milieu professionnel
  • Épreuve / Unité (EU) - 06.2.Sous-épreuve : Projet
  • Unité facultative / Epreuve facultative (Ufac) - 01. Épreuve facultative de langue
Poursuite d'études
Le BTS est un diplôme conçu pour une insertion professionnelle. Cependant avec un bon dossier ou une mention à l'examen, il est possible de poursuivre dans un certificat de spécialisation agricole (CS), en licence professionnelle, en classe préparatoire ATS pour entrer en école d'ingénieur. Ce BTS permet d'être dispensé des unités A et B du diplôme d'expert en automobile.
Débouchés

Les objectifs :

L'étudiant en BTS TSMA doit acquérir des compétences techniques dans les différents aspects de la maintenance et de l'environnement d'utilisation des matériels agricoles ; des compétences en gestion et organisation après-vente ; des aptitudes à la communication notamment pour répondre aux attentes de la clientèle ; des capacités de travail en équipe et d'échanges avec les services internes de l'entreprise et avec les partenaires extérieurs.

Les débouchés :

Ce technicien supérieur peut travailler soit chez un constructeur ou un importateur de matériel agricole et espaces verts soit chez les distributeurs (concessionnaires et agents) soit chez les utilisateurs (entrepreneurs du territoire (EDT), coopératives d'utilisation du matériel agricole (CUMA), chambres d'agriculture). Selon le champ d'application, il assure au moins une des huit fonctions principales parmi diagnostic, réparation, adaptation, suivi des matériels, conseil agrotechnique, gestion et vente.

Ce diplome, complété par un plan de professionnalisation personnalisé (PPP), permet l'obtention de la capacité professionnelle agricole (CPA) nécessaire pour obtenir les aides de l'État et s'installer comme jeune agriculteur.

RNCP
Inscrit de droit - Voir la fiche n° 1019
Certificateur
Ministère de l'éducation nationale
Valideur
Ministère de l'éducation nationale
Ce titre remplace
Session de l'examen
Année de la première session Année de la dernière session
2015
Domaine(s) de formation
  • 21011 : Machinisme agricole
Groupes formation emploi (GFE)
  • F : Mécanique
Domaine de spécialité (NSF)
252 : Moteurs et mécanique auto - pas de fonction dominante
Accessibilité
Formation initiale Formation continue Apprentissage Contrat de pro VAE Demande individuelle
Eligibilité au Compte Personnel de Formation (CPF)
Identifiant CPF Début de validité Fin de validité
244692 02/01/2019
Texte officiel
Publication : 23/04/2013
Descriptif : Arrêté du 8 avril 2013 portant définition et fixant les conditions de délivrance du brevet de technicien supérieur « techniques et services en matériels agricoles » .
Code NOR : ESRS1307506A
URL : Ouvrir le lien dans un nouvel onglet
Création :
Informations mises à jour le 24/06/2013 par Certif Info.