Ouvrier professionnel en éco-construction

Autre titre inscrit sur demande au RNCP (niveau 3)

[Code Certif Info N°94451]
Avertissement : cette fiche est en état archivé
Niveau de qualification
3 - Savoirs couvrant des faits, principes, concepts généraux
Sortie
Niveau CAP, BEP
Descriptif

L'ouvrier professionnel en Eco Construction exécute des travaux de construction d'habitat individuel ou de petit collectif en neuf et en rénovation et intervient en particulier sur les propriétés thermiques du bâtiment en intégrant la notion de sobriété énergétique et de bilan carbone. Il participe aux choix des matériaux et de leurs mises en oeuvre en adéquation avec les exigences du développement durable.

Objectif

1/ Préparation et organisation du chantier

  • Lire un plan d'exécution, réaliser un schéma à main levée et expliquer les consignes d'implantation selon les règles du bioclimaisme
  • Choisir et maintenir l'outillage adapté (utiliser des outils de mesure, de prise de niveaux et d'aplomb ; affuter les outils et changer les consommables)
  • Travailler en équipe et en concertation avec les autres corps de métiers, identifier ses tâches en les situant par rapport aux autres interventions et vérifier les éléments en cours d'exécution
  • Respecter les règles de sécurité et réagir face à une situation d'accident ou une situation de travail dangereuse
  • Expliquer les qualités environnementales des écomatériaux et vérifier les possibilités d'utiliser les ressources en bio ou géo matériaux du site
  • .Réaliser des points d'arrimage, démonter, nettoyer, stocker, trier et évacuer les déchets

2/ Réalisation et rénovation d'ouvrages de maçonnerie à base de matériaux biosourcés et géosourcés

  • Positionner l'armature de la fondation (ferraillage conventionnel ou alternatives d'écoconstruction)
  • Réaliser des barrières contre les remontées par capillarité, installer un drain périphérique conforme et réaliser le hérissonnage ventilé prenant en compte le passage des fluides et réseaux
  • Mettre en place une isolation en fonction de l'inertie définie (implanter et fixer les guides ; préparer, couler et dresser une dalle ; préparer le mortier de chaux ou de terre ; réaliser les découpes et tailles des matériaux bio ou géosourcés (adobe, pierre) avec les outils appropriés ; monter les éléments en assurant les liaisonnements et en respectant l'appareillage, les aplombs, l'alignement et les cotes brutes ; réaliser un jointement ou un rejointement ; réaliser ou mettre en place des banches adaptées et effectuer les réservations ; réaliser les dosages et préparer les volumes nécessaires pour remplir les banches en repectant les règles propres aux matériaux ; décoffrer)

3/ Réalisation de la structure d'une ossature bois issue de filières locales et respectueuse de l'environnement et de la santé

  • Décrire les différentes techniques de construction bois
  • Débiter, marquer et assembler les différentes pièces de la structure en ossature bois en s'assurant du respect des dimensions et de l'équerrage, des aplombs et des alignements (préparer et fixer la semelle d'implantation en récupérant si besoin les écarts avec les fondations ; réaliser le contreventement à partir des panneaux en permettant le transfert d'humidité ; réaliser des barrières contre les remontées d'humidité par capillarité ; réaliser les liaisons entre composants ; préparer et fixer les éléments de chaînage)
  • Débiter, poser et fixer le solivage, les trémies, le plancher et les éléments structurels de la toiture
  • Mettre en place l'écran de sous-toiture

4/ Réalisation ou reprise d'une isolation étanche à l'air et à l'eau avec des matériaux bio ou géo sourcés respectueuse de l'environnement et de la santé

  • Préparer le support et les réservations
  • Mettre en place l'isolant choisi en utilisant la technique appropriée (filière sèche et filière humide) ou poser les bottes de paille en respectant les règles professionnelles (effectuer un relevé et réaliser le calepinage, redimensionner la botte en fonction des situations)
  • Appliquer des enduits (notamment sur un support terre crue), des parements, un bardage
  • Assurer l'étanchétié à l'air de la paroi et la migration de vapeur d'eau (poser un frein vapeur / pare-pluie ; Etanchéifier les percements et gérer les points singuliers ; adapter les éléments extérieurs à la nouvelle enveloppe)
  • Préparer le chantier au test d'infiltrométrie et appliquer les mesures correctives
Débouchés

Secteurs d'activité :

  • Secteur du bâtiment gros oeuvre et second oeuvre et en particulier les entreprises s'impliquant dans des démarches de performances thermiques et environnementales
  • Artisan, TPE, PME
  • Création d'entreprise et salariat auprès des particuliers (TOB) en écoconstruction

Métiers visés :

Maçon, enduiseur, monteur en isolation thermique, artisan, ouvrier en écoconstruction, ouvrier du bâtiment qualifié en écoconstruction, maçon en écomatériaux, maçon en construction écologique, maçon piseur, enduiseur façadier, peintre en écoconstruction, isolateur membraniste en écoconstruction, monteur construction écologique bois, charpentier écoconstructeur

RNCP
Inscrit sur demande Voir la fiche n° 30682
Certificateur
  • Fédération écoconstruire - Fédération nationale des organismes de formation professionnelle à l'éco-construction
Valideur
  • Fédération écoconstruire - Fédération nationale des organismes de formation professionnelle à l'éco-construction
    1ère habilitation Début validité Fin validité
    03/03/2017 03/03/2017 03/03/2020
Ce titre est remplacé par
Session de l'examen
Année de la première session Année de la dernière session
Groupes formation emploi (GFE)
  • C : Bâtiment : gros oeuvre, travaux publics
Domaine de spécialité (NSF)
230 : Spécialités pluritechnologiques, génie civil, construction, bois
Accessibilité
Formation initiale Formation continue Apprentissage Contrat de pro VAE Demande individuelle
Informations mises à jour le 28/07/2020 par Certif Info.